Votre chien a-t-il besoin d’une école de dressage ?

Les spécialistes suggèrent de suivre des cours d’obéissance tous les ans ou tous les deux ans — trois ans au plus — et de pratiquer les leçons à la maison. « C’est une activité positive, et une excellente façon de créer des liens avec votre chien, »

À quoi s’attendre dans le cours de dressage des chiens ?
Les cours pour débutants enseignent généralement à votre chien comment faire :

Assieds-toi, reste, allonge-toi et roule-toi.
Ne pas tirer sur la laisse en marchant
Ne pas sauter sur d’autres chiens ou personnes
Ne pas mâcher les meubles
A venir sur appel
Socialisation avec de nouvelles personnes et de nouveaux endroits

La socialisation avec d’autres chiens, ainsi qu’avec les humains, est une composante extrêmement importante du développement d’un chien en tant que membre positif de la famille et bon citoyen de la société.
Ne vous attendez pas à ce que l’école d’obéissance résolve des problèmes majeurs comme l’anxiété, la dépression, l’agressivité et les aboiements excessifs. Il est préférable qu’un comportementaliste animal s’en occupe.

Les cours ont généralement lieu une fois par semaine pendant sept à dix semaines.

Comment trouver une école d’obéissance canine

Une fois que vous avez décidé de vous inscrire à l’école d’obéissance, commencez à chercher la bonne taille.

Le bouche-à-oreille peut aider. Demandez à votre vétérinaire, à l’hôpital pour animaux, à l’animalerie, à l’animalerie, au toiletteur ou aux gens du parc pour chiens de votre localité qui ils utilisent.

Vous pouvez aussi faire d’autres recherches en ligne et par l’entremise du club de dressage canin de votre ville. Les clubs sont formidables parce qu’ils ont beaucoup d’instructeurs, ce qui en fait un bon moyen d’identifier le meilleur pour votre famille.

Pour restreindre vos options, considérez ces questions :

Ont-ils les qualifications requises ?
Depuis combien de temps sont-ils là ? Ont-ils au moins deux ans d’expérience ?
Sont-ils adaptés à vos besoins ? Avez-vous de bonnes relations avec le personnel ? Sont-ils professionnels ?
Pouvez-vous assister à un cours sans votre chiot ? Si oui, notez les méthodes qu’ils utilisent, s’ils sont calmes ou s’ils crient, et si les chiens et les propriétaires semblent heureux.
C’est l’heure d’un dresseur de chiens ?
En plus de l’école de dressage, une autre option est d’engager un dresseur de chiens pour des séances individuelles.

Avec un dresseur, vous pouvez vous concentrer sur les problèmes spécifiques à votre chien. Par exemple, si votre chien ne veut pas quitter le parc canin, vous pouvez aller au parc et l’entraîner à rentrer chez lui.

Les dresseurs peuvent aussi travailler avec votre chien dans des endroits familiers, comme votre maison ou le parc canin local. Vous n’êtes pas limité à une salle de classe.

Si vous pouvez vous le permettre, d’engager un dresseur de chiens et d’emmener votre chien à des cours de dressage, où votre chiot pourra rencontrer d’autres chiens et personnes et apprendre comment gérer les distractions, qui sont courantes dans la vie hors classe.

Votre race aime-t-elle s’entraîner ?

Toutes les races peuvent bénéficier de l’école d’obéissance. Mais certains ont tendance à avoir plus de succès que d’autres.

Par exemple, les Border Collie ont tendance à s’entraîner facilement. « Ils sont à l’écoute des gens et détectent les signaux que les entraîneurs et les propriétaires leur donnent,

En revanche, les chiens courants, comme les beagles et les bassets, sont élevés pour la chasse et ont tendance à avoir plus de difficulté à s’entraîner à l’obéissance.

Mais il y a des exceptions. Le câblage génétique n’est qu’une petite partie de la personnalité d’un chien.

« Il n’y a pas de mauvais chiens, il n’y a que de mauvais propriétaires « , et il y a une énorme vérité là-dedans. »

Vous voulez un entraîneur ouvert à n’importe quelle race avec laquelle vous vous promenez. Votre formateur doit être créatif et innovateur et encouragé à réussir quoi qu’il arrive. »

Comprendre comment votre chien apprend

L’une des plaintes les plus fréquentes des parents d’animaux de compagnie est que leurs chiens « n’écoutent tout simplement pas ». Mais mettez-vous à la place de votre chien un instant. Si quelqu’un parlait constamment dans une langue étrangère que vous n’aviez jamais entendue auparavant, combien de temps seriez-vous attentif ? Probablement pas pour très longtemps – parce que vous ne seriez tout simplement pas en mesure de comprendre ce que l’orateur étranger essayait de communiquer.

Pour communiquer clairement et régulièrement avec votre chien, vous devez comprendre comment il apprend. Les chiens apprennent par les conséquences immédiates de leur comportement. La nature de ces conséquences détermine leur comportement futur. Les chiens, comme les autres animaux (y compris les gens), travaillent pour obtenir de bonnes choses et éviter les mauvaises choses dans la vie. Si un comportement se traduit par quelque chose de gratifiant – comme de la nourriture, un bon massage du ventre, un jeu avec les copains du chien ou un jeu d’aller chercher son animal de compagnie – votre chien fera ce comportement plus souvent. D’un autre côté, si un comportement entraîne des conséquences désagréables – comme le fait d’être ignorée ou de perdre des choses qu’elle trouve gratifiantes – elle le fera moins souvent.

Si vous aimez le comportement, récompensez-le.

Certaines méthodes de dressage utilisent la punition, comme la correction en laisse et la réprimande, pour décourager les chiens de tout faire sauf ce que vous voulez qu’ils fassent. D’autres méthodes vont droit au but et se concentrent sur l’enseignement aux chiens de ce que vous voulez qu’ils fassent. Bien que les deux tactiques puissent fonctionner, cette dernière est habituellement l’approche la plus efficace, et elle est aussi beaucoup plus agréable pour vous et votre chien. Par exemple, vous pouvez facilement utiliser des friandises, des jeux et des compliments pour apprendre à votre chien à s’asseoir lorsque les gens s’approchent pendant les promenades dans le quartier. Si votre chien est assis, il ne vous traînera pas vers les gens, il ne sautera pas lorsqu’ils s’approcheront suffisamment, il ne fera pas de bêtises sur leurs bras et leurs jambes, etc. C’est une formation assez efficace – aucune douleur ou intimidation n’est nécessaire. Sinon, vous pourriez saisir la laisse de votre chien et l’éjecter par terre chaque fois qu’elle saute pour saluer les gens, et vous obtiendriez probablement le même effet à la fin, sans plus sauter. Mais pensez aux retombées possibles :

Votre chien peut décider que les gens sont effrayants parce qu’il se blesse chaque fois qu’il essaie de les saluer et il peut essayer de les chasser en grognant ou en aboyant la prochaine fois qu’ils approchent.
Votre chien pourrait décider que VOUS êtes effrayant puisque vous lui faites du mal chaque fois qu’elle essaie de saluer les gens.
Si vous pouvez apprendre à votre chien les bonnes manières sans le blesser ou l’effrayer, pourquoi ne pas le faire ? Plutôt que de la punir pour toutes les choses que vous ne voulez pas qu’elle fasse, concentrez-vous sur l’enseignement à votre chien de ce que vous voulez qu’il fasse. Lorsque votre chien fait quelque chose que vous aimez, convainquez-le de le refaire en le récompensant avec quelque chose qu’il aime. Vous obtiendrez le travail fait sans endommager la relation entre vous et votre meilleur ami.

Si vous n’aimez pas le comportement, enlevez les récompenses.

La partie la plus importante de la formation de votre chien est de lui apprendre qu’il est payant de faire des choses que vous aimez. Mais votre chien doit aussi apprendre qu’il ne paie pas pour faire des choses que vous n’aimez pas. Heureusement, décourager les comportements indésirables n’implique pas nécessairement de la douleur ou de l’intimidation. Tu dois juste t’assurer que le comportement que tu n’aimes pas n’est pas récompensé. La plupart du temps, les motivations des chiens ne sont pas mystérieuses. Ils font simplement ce qui marche ! Les chiens sautent sur les gens, par exemple, parce que les gens y prêtent attention. Ils peuvent apprendre à ne pas sauter si nous les ignorons quand ils sautent à la place. Cela peut être aussi simple que de se détourner ou de fixer le ciel lorsque votre chien saute pour vous saluer ou jouer avec vous. Dès qu’elle s’assied, tu peux lui donner l’attention qu’elle désire. Si vous respectez ce plan, votre chien apprendra deux choses à la fois. Faire quelque chose que vous aimez (s’asseoir) fonctionne de façon fiable pour gagner ce qu’elle veut (attention), et faire des choses que vous n’aimez pas (sauter) entraîne toujours la perte de ce qu’elle veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *